Réussir son salon professionnel

Participer à un salon professionnel permet de trouver de nouveaux clients et de travailler son réseau professionnel, voici 6 conseils pour réussir son salon.

Un salon professionnel est un moment important pour toute entreprise souhaitant gagner en visibilité. Aussi ancien qu’il soit, cela reste un outil efficace pour développer son activité, quel que soit votre secteur. Il existe de nombreux événements qui réunissent professionnels et clients, le temps de 3-4 jours. Ces salons sont présents sur tout le territoire français et concernent les grandes villes comme les villes moyennes.

Que vous travaillez en B2B ou en B2C, ces salons professionnels permettent de prospecter de nouveaux clients, de créer un réseau professionnel ou lancer un nouveau produit. Cependant, pour atteindre vos objectifs, vous ne bénéficiez que d’une courte durée. Vous aurez 3 jours pour que votre investissement soit rentabilisé. Il est donc important de bien préparer son salon professionnel et de se préparer pour l’événement. Alors voici quelques conseils pour que votre salon soit une réussite.

Anticiper et annoncer votre présence

Avant toute chose, vous devez informer vos interlocuteurs que vous serez présent sur le salon. C’est très important. Si les salons communiquent sur les professionnels présents, il faut aller chercher l’information. De votre côté, en communiquant en amont, vous permettez à certains prospects ou pros de savoir que vous serez présents et donc, éventuellement, de vous retrouver dans leur agenda. Un client en phase d’achat prépare toujours sa venue. Le fait de savoir que vous êtes là va le pousser à se renseigner sur vos services ou vos produits, avant sa visite, et le mettre dans une disposition plus ouverte à la discussion.

Il en est de même pour certains pros, éventuels partenaires ou fournisseurs. Ces derniers vous mettront plus facilement dans les stands à visiter.

Un message clair et unique

Votre stand ne doit pas être brouillon. Ne multipliez pas les messages. Les visiteurs du salon doivent, très rapidement, savoir qui vous êtes et quelle est votre activité principale. Ne polluez pas votre message avec des descriptions détaillées, des exemples multipliés, des catalogues de toutes vos compétences. Gardez-en pour échanger de vive voix avec vos visiteurs.

Un espace aéré et invitant à découvrir

Votre stand doit à inviter à entrer, à échanger, à découvrir. Plus votre stand sera ouvert, plus les visiteurs auront tendance à venir découvrir ce que vous faites. Dans l’idéal, aménagez votre stand comme si il était dans le passage. Prenez en exemple les expositions d’art. Vous passez devant les œuvres de façon instinctive. Faites-en de même. Si le client doit passer entre un bar et une table,  et qu’il se retrouve ensuite enfermé dans le stand, il ne rentrera pas. S’il a l’impression que le stand fait partie de la visite, il se sentira plus à l’aise.

Soyez devant votre stand, évitez les barrières

De votre côté, et de celui de vos équipes, soyez accueillant. Ne restez pas derrière une table haute ou un bar. Soyez avenant, allez vers le visiteur, faites partie de la foule. En restant derrière un comptoir ou une table, vous créez une barrière, et cela se ressent de suite. En étant devant,  à côté du client, vous supprimez cette frontière et créez plus facilement un lien et facilitez l’entretien de vente. Enfin, ne restez pas assis, soyez debout, actif.

Un salon professionnel, c’est sans téléphone

L’image la plus choquante, à mon goût, dans un salon professionnel, est celle du commercial, tête baissée, sur un téléphone portable ou son ordinateur. Je trouve cette image déplorable. Quel message laissez-vous dans une telle situation ? «  Je m’ennuie », « je n’ai personne qui vient me voir » ou encore «  j’ai plus important à faire ». Alors sur un salon, laissez votre smartphone dans votre poche. Sur un salon, la priorité va aux clients que vous avez en face de vous, à la relation physique. Concentrez-vous sur la prospection, la relation client et la découverte de leurs besoins.

Leaflets et mini-guides

Lors d’un salon, vous devez optimiser votre communication visuelle. La communication de votre stand doit être simple et rapide à comprendre. Dans le même temps celle de vos supports doit l’être tout autant.  Au minimum, vos contacts vous quitteront avec une leaflet, une carte de visite ou un autre support. Vos prospects doivent partir avec vos coordonnées et une information succincte de votre savoir-faire et de vos offres. La leaflet permet de faire cela.

Un mini guide vous coûtera plus cher. Cependant, celui-ci aura moins de chances de partir à la poubelle et permettra d’améliorer le taux de retour. Enfin, les goodies sont surtout des supports de publicité. Ils auront un intérêt uniquement si votre structure bénéficie d’une certaine notoriété. Sinon, votre contact aura oublié qui est sur le mug ou le crayon au bout de 2 semaines.

Prévoir une offre commerciale

Pour terminer, vous pouvez envisager de proposer une offre commerciale, le temps du salon. Une promotion « spécial salon » permet, suivant votre secteur d’activité, d’augmenter les chances de transformer vos prospects en clients. Cette offre peut passer par un pourcentage de réduction ou un pack promo. Attention, tout de même, à ne pas brader votre offre, voire image et votre savoir faire.

Vous l’avez compris, un salon professionnel se prépare. Etre présent lors de ce type d’événement est un investissement financier et humain. Pour qu’il soit une réussite, vous devez donc optimiser tous vos contacts par votre communication et votre présence.

3 idées de Stand pour se démarquer

La salle de jeu au milieu du salon

Comment mieux attirer les visiteurs qu’en leur proposant un peu de divertissement ? C’est un pari osé qu’ont relevé certains designers pour se présenter à leurs clients lors d’un salon professionnel. Pour cela, ils ont créé un espace entièrement dédié à l’amusement en y installant un baby-foot, un billard, un jeu de fléchettes ainsi qu’un espace avec différents jeux de cartes et des casse-tête. C’est idéal pour un prestataire qui vend des articles de loisirs, mais aussi pour une école au salon de l’étudiant par exemple.

L’ambiance du bar à vins

L’époque où les exposants du salon du vin n’avaient qu’un petit comptoir pour faire déguster leurs produits est désormais révolue. Aujourd’hui, les professionnels de la conception de stand imaginent de véritables reconstitutions de lieu à l’image d’un chai ou d’un bar à vin où les visiteurs peuvent s’asseoir et profiter de la dégustation dans un cadre convivial et accueillant. Une ambiance parfaite pour commencer à parler business de façon informelle.

L’espace high-tech

Dans certains types de salons, il est encore plus important d’impressionner les visiteurs pour les attirer. C’est le cas du salon de l’automobile ou les constructeurs investissent dans de grands panneaux LED plutôt que dans des bâches publicitaires. Cela permet de diffuser des vidéos de présentation et de faire patienter les visiteurs qui attendent pour essayer le produit. Ensuite dans le secteur de la high-tech et de l’informatique, c’est l’interactivité que l’on recherche et notamment les supports qui permettent d’intégrer des applications de réalité augmentée.

Laisser un commentaire

neque. Curabitur ut porta. ante. pulvinar