Micro entreprise : comment déclarer ses revenus ?

Ça y est ! Vous avez réussi à créer votre petite entreprise. Vous êtes à votre compte et vous êtes votre propre patron. Vous avez maintenant le pouvoir d’orienter votre entreprise dans la direction que vous souhaitez prendre. Vous avez également plus de liberté au niveau des horaires. Néanmoins, être son propre patron implique également l’obligation d’honorer certaines responsabilités. Parmi vos obligations légales, il y a la déclaration de revenus. En effet, c’est un sujet qui préoccupe de nombreux entrepreneurs. Comment faire la déclaration de revenus ? Où le faire ? Suivez le guide pour avoir toutes les réponses à ces questions. 

Faire la déclaration à l’URSSAF 

En tant que micro entrepreneur, vous avez le choix entre la déclaration de revenus mensuelle ou trimestrielle. Pour ce faire, vous devez vous rapprocher de l’URSSAF. Même si votre entreprise n’a généré aucun CA au cours du mois et du trimestre, vous devez quand même faire une déclaration auprès de l’URSSAF. Tout se fait en ligne, vous pouvez regarder le site urssaf.fr. Vous pouvez y faire vos déclarations de revenus ainsi que le paiement de vos cotisations. 

  • L’inscription sur autoentrepreneur.urssaf.fr

Vous gérez vous-même votre comptabilité ? Commencez par vous inscrire sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr. Cliquez sur « mon compte », qui se trouve, à droite, tout en haut. Vous pouvez vous inscrire en indiquant que vous n’avez pas encore de compte. Vous remplissez les informations demandées. Puis vous cliquez sur « continuer ». Dans la page suivante, continuez à remplir les informations que le site réclame. Vous recevrez, par la suite, un mot de passe temporaire que vous pouvez personnaliser. 

  • La déclaration de revenus 

Une fois connecté, vous pouvez déclarer votre revenu. Voici les étapes à suivre : 

  • Aller sur le site ;
  • Cliquer sur renseigner les identifiants ;
  • Aller dans la partie « mon auto entreprise » ;
  • Cliquer sur déclarer et payer ;
  • Regarder la partie « Mon échéance en cours » ;
  • Complétez les champs avec vos chiffres d’affaires ;
  • Payer avec une carte bancaire. 

Faire l’enregistrement auprès du service des impôts 

Après avoir suivi la liste de réglementation auprès de l’Urssaf, vous devez également être en règle avec le fisc. Cette étape constitue votre déclaration d’impôts auprès du service concerné. 

Cette démarche se fait annuellement, en déclarant vos revenus sur le formulaire 2042 C Pro. Le montant du CA annuel détermine la somme de l’impôt à payer. 

Vous pouvez également déclarer votre revenu entièrement en ligne. Pour ce faire, vous avez besoin de l’attestation fiscale de l’URSSAF, avec le montant de vos revenus à déclarer (CA brut).  Ensuite, vous devez vous rendre sur impots.gouv.fr. Une fois sur le site, cochez le type de revenus en fonction de votre situation. Voici les options possibles : 

  • Le versement libératoire d’impôt 

Pour cette option, vous devez cocher la case micro-entrepreneur ou auto-entrepreneur, avec l’option : versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Inscrivez, par la suite, le montant de votre chiffre d’affaires. 

  • Sans option de versement libératoire 

Avec cette alternative, choisissez la case correspondante à votre activité puis enregistrez le montant de votre chiffre d’affaires. 

Faire la déclaration sur papier 

Vous pouvez, par ailleurs, procéder à la déclaration de vos revenus sur papier. A noter que pour la vente de marchandises, la case à cocher est 5TA. Pour les prestations de services commerciales ou artisanales, il s’agit de la case 5TB. Pour les professions libérales, c’est le 5TE. Voici un tableau récapitulatif des actions à faire : 

Type d’activitésA compléterCase à cocher
Activités de commercialisations« Revenus industriels et commerciaux professionnels » 5KO
 
Régime micro-entreprise
Prestations de services« Revenus industriels et commerciaux professionnels »5KP
 
Régime micro-entreprise 
Professions libérales« Revenus non commerciaux professionnels »5HQ
Régime déclaratif spécial/micro BNC 

Dans le cas où il s’agit d’un prélèvement à la source pour le micro entrepreneur, voici les démarches à suivre :

  • Pour une activité créée avant 2018, il faut cocher la case en fonction de votre situation. Si le CA de 2018 est inférieur ou égale à celui des années précédentes, vous devez cocher la case BIA. Si votre CA de 2018 est supérieur à celui des années précédentes la case à cocher est le 5UV (S’il s’agit de 2015) et 5UW (S’il s’agit de 2017).
  • Pour une activité crée en 2018, voici les cases à cocher : 
Typologie d’activitésCases à cocher
Commercialisation de marchandises5HN 
Prestation de service5 HN 
Professions libérales5KG 
  • Pour une activité créée à partir de 2018, voici les cases à cocher :
Typologies d’activitésCase à cocher
Commercialisation de marchandises5BF
Prestation de service5BF

En bref, la création d’une micro entreprise apporte de nombreux avantages. C’est l’occasion, pour de nombreuses personnes, de vivre leur rêve. Avoir un emploi du temps libre, pouvoir travailler selon sa disponibilité, être son propre patron, etc. Ce sont autant de raisons qui poussent une personne à créer sa propre entreprise. Concomitant de la création de sa société, il y a, pourtant, plusieurs obligations légales. Notamment, la déclaration de revenus. Sachez, néanmoins, que si vous éprouvez des difficultés à déclarer vos revenus, vous pouvez toujours faire appel à un prestataire externe.

Laisser un commentaire