Mastercard veut faire, de la biométrie, un standard

Mastercard veut faire, de la biométrie, un standard
Rate this post

Mastercard veut faire de la biométrie le standard d’authentification des paiements numériques. Et cela pourrait aller très vite, d’ici Avril 2019.

Si la révolution bancaire est en marche, elle passe aussi par l’utilisation des moyens de paiement. Parmi ces moyens, la carte bancaire, qui est pourtant à la pointe de la technologie, par rapport aux chèques et espèces, doit se renouveler. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à adopter les nouvelles technologies dans leur quotidien. Ils en attendent plus de simplicité, de facilité et de sécurité.

La biométrie semble être une réponse à ces problématiques. En effet, cette solution permet de s’identifier, simplement, avec leur empreinte digitale, un scan de l’iris, une reconnaissance faciale ou vocale. Dans le même temps, la biométrie élimine le besoin de mémoriser de multiples mots de passe complexes.

Le mot de passe n’a pas la cote

La majorité des consommateurs , 93 %, préfère la biométrie aux mots de passe, pour valider leurs paiements. Il est vrai que le mot de passe devient compliquer à gérer. Entre les banques, les réseaux sociaux, les comptes clients divers, cela devient compliqué. Voir non sécurisant pour ceux qui utilisent toujours le même mot de passe…

Dans le même temps, selon une étude de mastercard, 92% des professionnels du secteur bancaire souhaitent adopter les solutions biométriques. Les banques déclarent également que lorsqu’une telle authentification biométrique est utilisée, les clients sont beaucoup plus enclins à poursuivre leur achat.

lire aussi  La santé, nouvelle cyble des cyber attaques

Les taux d’abandon peuvent chuter jusqu’à 70% par rapport à d’autres méthodes, telles le mot de passe à usage unique envoyé par SMS, ce qui reflète la nette amélioration de l’expérience utilisateur.

La Biométrie, l’avenir de l’authentification dans un monde entièrement connecté

Les méthodes existantes, pour prouver son identité en ligne peuvent être très complexes et créer des difficultés qui éloignent les acheteurs des sites de e-commerce. Une façon d’éliminer ces difficultés d’authentification consiste à passer de la dépendance à l’égard des mots de passe non sécurisés (quelque chose que les consommateurs connaissent), à quelque chose que les consommateurs possèdent (téléphone mobile ou autre dispositif intelligent) et à qui ils sont (biométrie).

“Les technologies biométriques répondent parfaitement aux attentes des consommateurs, leur permettant d’accéder aux solutions de paiement sécurisées de demain, en phase avec la digitalisation croissante de leur mode de vie. Elles apportent des avantages considérables aux consommateurs, aux commerçants et aux banques, tout en améliorant l’expérience d’achat de manière plus sûre. Notre leadership sur le terrain démontre notre capacité à nous adapter aux attentes et aux nouveaux usages des consommateurs en Europe comme dans le reste du monde”, a déclaré Carlo Enrico, président de la division Western Europe Mastercard.

Une feuille de route pour améliorer l’expérience et la sécurité des consommateurs dans un monde digitalisé
La biométrie et les technologies comportementales réduisent considérablement les difficultés des consommateurs et offrent un moyen plus simple et plus sûr de payer sur tous les canaux. Afin d’accélérer la transition vers cette nouvelle forme d’authentification – en ligne avec les futures exigences européennes DSP2 sur l’authentification client forte (SCA) – Mastercard a conçu un ensemble de services de sécurité permettant une approche progressive pour une expérience client améliorée et une sécurité étendue.

lire aussi  15 gestes du quotidien pour préserver l’environnement

La fraude, principale préoccupation

Mastercard a déjà mis à disposition des banques un nouveau service de décision et de détection des fraudes, basé sur l’intelligence artificielle. De plus, Mastercard a conçu un nouveau service mobile d’alerte sur les transactions qui permettra aux consommateurs de mieux contrôler leurs dépenses. Mastercard travaille avec les banques et les institutions financières pour mettre en œuvre cette nouvelle fonctionnalité d’ici juillet 2018.

Pour information, à partir d’octobre 2018, les détenteurs d’une carte mastercard n’auront plus aucune démarche à faire lors de l’éxpiratuion de leur carte. En effet, Mastercard communiquera en toute sécurité les nouveaux détails de leur carte aux commerçants référencés (Automatic Billing Updater) et, à la demande du titulaire, bloquera ces transactions si elles ne sont plus pertinentes.

1 réflexion au sujet de “Mastercard veut faire, de la biométrie, un standard

Laissez un commentaire et complétez cet article de votre expérience

ut id Lorem tristique non commodo Aliquam libero.
%d blogueurs aiment cette page :