Pourquoi un bon manager doit savoir déléguer des tâches?

Si un bon manager doit savoir prendre ses responsabilités, il doit aussi savoir déléguer des tâches et des missions à son équipe. C’est même à cette faculté de laisser faire que nous pouvons reconnaître les managers les plus compétents. Mais alors pourquoi déléguer?

Ce n’est pas toujours simple de déléguer des tâches à son équipe. Loin de l’image du manager qui délègue pour en faire le moins possible, les responsables d’équipes ont parfois tendance à vouloir tout contrôler. Nous pouvons observer cette tentation de tout piloter lors des périodes plus difficiles commercialement, par exemple. Dans ces moments plus compliqués, le faite de tout vouloir faire, d’être sur le terrain, d’animer l’équipe tout en effectuant ses tâches de management peut être rassurant.

Déléguer des tâches, ou manager sur la confiance

Pourtant, sur le moyen terme, c’est un très mauvais choix. J’ai tendance à dire qu’un manager qui ne sait pas déléguer, et qui veut tout contrôler ( par ce que l’idée est bien là en fait) est un mauvais manager.

Un mauvais manager est comme un dictateur, il veut contrôler l’information et l’action

J’ai souvent observé des situations qui ne trompnte pas sur cette faculté à ne pas être capable de déléguer des tâches et tout vouloir contrôler. Cette situation intervient pendant les absences de ce dernier. En effet, si en la présence du manager, les équipes semblent efficaces, les résultats sont là et que tout se passe bien, en apparence, les choses changent dès que ce dernier s’absente. Dès que le manager est en congé, par exemple, les équipes se retrouvent seul, incapables de se gérer, de s’animer. Dans cette situation, inévitablement, les résultats commerciaux baissent considérablement.

A l’inverse, dans les centres de profits ou le manager a su déléguer et faire confiance à son équipe, l’absence de ce dernier n’est pour ainsi dire pas visible sur les tableaux de bord. L’équipe continue à tourner en toute autonomie. Et c’est bien ce que nous attendons d’un manager d’équipe commerciale.

L’intérêt de déléguer des missions à son équipe

Concrètement, pour un manager, déléguer des tâches et des missions a de nombreux avantages. Il ne faut pas avoir peur de laisser faire, de donner des responsabilités à son équipe.

« Manager, ce n’est pas être capable de tout faire, c’est accompagner et donner envie de faire »

Voyons ensemble quelques avantages à déléguer des tâches aux membres de votre équipe.

Se libérer du temps pour des tâches plus importantes. Un bon manager n’est pas celui qui travaille le plus longtemps, c’est celui qui a des résultats. Si cela vous rassure de travailler 60h par semaine sans avoir de résultats, alors continuez comme cela. Mais je doute que travailler à la place de vos équipes n’arrange les choses. Sans doute que votre travail de management n’est pas fait pendant ce temps. Et financièrement, votre salaire est sans doute élevé pour faire de la mise en rayon ou du phoning.

Faire grandir ses équipes. Le management, c’est accompagner des femmes et des hommes au quotidien. Vous devez les accompagner pour qu’ils s’accomplissent, qu’ils grandissent dans leur travail. Si vous ne pensez pas à cet aspect de votre métier, vous perdrez vos meilleurs éléments.

Responsabiliser les collaborateurs. Comme je le disais plus haut, déléguer des tâches à votre équipe est une façon de les responsabiliser, de les faire mûrir. C’est qui leur permettra de continuer à être mobilisé en votre absence. Vous avez envie de passer des vacances sereines, sans craindre votre retour ? Alors déléguer déjà en amont.

Accompagner des profils évolutifs. Déléguer, c’est aussi accompagner des collaborateurs qui ont envie d’évoluer, de monter en compétence, voire de prendre des responsabilités. Déléguer des missions est un excellent moyen de mobiliser votre collaborateur ou collaboratrice, de la tester et de lui faire apprendre son futur métier.

Comment déléguer ?

Savoir déléguer, c’est bien. Mais il est important de ne pas faire les choses n’importe comment. Déléguer des tâches et des missions doit se faire avec méthode afin de donner du sens et de faire accepter cette délégation par toute l’équipe. Le risque est de donner l’impression de :

  • Déléguer par fainéantise
  • Déléguer à un collaborateur qui se retrouvera en conflit face au reste de l’équipe

la délégation doit donc passer par différentes étapes.

Pour commencer, vous devez bien choisir les tâches qui peuvent être déléguées. Vous ne pouvez pas tout déléguer. Regardez bien les tâches et missions qui sont transférables :

  • Gestion,
  • Animation,
  • Communication interne,…

Ensuite, vous devez choisir le collaborateur à qui vous déléguerez des tâches, en fonction de la charge de travail, de l’envie, des capacités et compétences de ce dernier. Certaines tâches pourront cependant être déléguées à l’ensemble de l’équipe.

Si vous choisissez de déléguer des missions à un ou une collaboratrice en particulier, vous devez préciser les modalités de la délégation et informer l’ensemble de l’équipe sur le champ d’action. En effet, si vous coulez que les tâches déléguées à un membre de l’équipe soient acceptées par ses collègues, vous devez donner du sens et édicter le cadre.

Attention à ne pas confondre autorité et animation, un manager ne délègue pas son autorité.

Enfin, déléguer ne signifie pas « laisser le bébé ». Vous devez accompagner les collaborateurs concernés en restant disponible et en assurant un suivi de missions effectuées.

Pour résumer, un bon manager doit être capable de bien déléguer. C’est une preuve de confiance envers son équipe, mais aussi envers lui-même.

1 réflexion au sujet de « Pourquoi un bon manager doit savoir déléguer des tâches? »

Laisser un commentaire