Le manager opérationnel, un cadre au coeur de l’entreprise

Le manager opérationnel est un acteur incontournable dans une entreprise. Qu’il soit chef de service, manager commercial ou de centre de profit, sa présence permet à une structure de fonctionner au quotidien et de garder le cap d’une stratégie. Et plus l’entreprise est grande, et son effectif important, plus le manager opérationnel est important pour le bon fonctionnement de la structure.

Le management de terrain, ou de proximité, est indispensable dans l’équilibre d’une entreprise. Et ceci est vrai, qu’elle soit son secteur d’activité et sa mission. Ce sera le cas d’un service commercial, industriel, administratif ou autres. Le rôle d’un manager opérationnel, du « petit cadre » est de faire le lien entre le Top Management et le terrain. Il assure, au quotidien, la conduite d’une stratégie, d’une culture d’entreprise et accompagne les équipes dans leurs missions. Parfois vu comme l’ « adjudant » ou celui qui doit « tout remonter à la direction », ses missions sont primordiales à la bonne santé d’une entreprise. Au delà de la fonction de manager, voyons quel est son rôle dans une entreprise.

Définition du manager opérationnel

Un manager opérationnel manage une équipe. Son équipe est, en général, constituée de technicien, de commerciaux ou agents de maitrise. C’est un acteur du terrain, qui est, au quotidien, avec les collaborateurs de son service ou de son agence.

L’organisation et la planification des missions d’un manager se font sur du court ou moyen terme. Il s’assure du bon déroulement de l’activité, sur le terrain, de la bonne évolution de celle-ci sur le plan de marche, de façon quantitative et qualitative.

Le manager opérationnel est celui qui est le proche des individus. Il a un rôle d’animation des équipes, mais aussi d’accompagnement des individus. Et cette mission est primordiale. Il encadre chaque membre de son équipe par :

  • Le recrutement
  • La formation
  • La montée en compétence
  • L’écoute
  • L’accompagnement

Un relais des décisions stratégiques

Dans une entreprise, il y a généralement plusieurs niveaux hiérarchiques. Si le management est plus direct dans les petites entreprises, ce n’est plus le cas dans les PME, et encore moins dans les grands groupes. Ces différents étages d’encadrement ont tendance à compliquer la communication, en la rendant moins audible. En effet, on passe d’un document confidentiel à un document interne, d’une réunion de secteur à une conf-tèl. Du coup, entre la vision des dirigeants et ce qui arrive aux opérationnels, il peut y avoir un gouffre.

Le rôle du manager opérationnel est alors de faire passer les messages. Il a un rôle stratégique dans la communication d’une entreprise. C’est lui qui informe les équipes sur la stratégie de la direction, et traduit la vision des dirigeants. Son rôle est de donner du sens aux missions des collaborateurs, à leur quotidien. Il traduit la raison d’être de l’entreprise sur le terrain et accompagne la culture de l’entreprise.

Enfin, son rôle est d’accompagner le changement. Une société, quel que soit son secteur d’activité, et sa notoriété, se doit de se réinventer et d’innover régulièrement pour survivre. Cela nécessite de changer son organisation et parfois sa stratégie. Ce changement doit être accompagné sur le terrain pour que les équipes comprennent les raisons, l’assimile et l’accompagne.

Une passerelle entre le terrain et la stratégie

Le manager de terrain est une passerelle entre le Top management et l’opérationnel. Si, comme nous l’avons vu, il est là pour faire passer la communication de l’entreprise, en interne, il a aussi le devoir de remonter des informations.

Un bon manager opérationnel doit être capable de regarder, avec objectivité ses résultats et de les comprendre. Cette analyse de la situation sur le terrain doit être remontée vers les services compétents, comme la direction marketing et la direction commerciale. En effet, il est assez évident qu’un dirigeant de secteur, ou un membre du Top Management, ne connait pas la réalité du terrain. Et ce n’est pas sa mission. Cependant, il est de sa responsabilité d’avoir les bonnes informations.

Pour cela, il doit être secondé de manager opérationnel capable de lui donner une vision précise du terrain. Il est donc impératif que le manager d’équipe décrive une situation réelle, positive ou négative, de la situation du terrain, et non une situation idéale.

Laisser un commentaire

porta. mattis dictum pulvinar eget id, elementum neque. mi, risus