Les microentreprises pas assez connectées

Les microentreprises françaises affichent un accès à Internet moindre par rapport à leurs homologues de plus grande taille. En 2022, d’après la dernière étude de l’INSEE, 82 % des microentreprises disposent d’un accès professionnel à Internet, tandis que presque toutes les entreprises de plus de 10 personnes sont connectées. Des disparités notables existent selon les secteurs d’activité.

Accès à Internet selon les Secteurs

Dans le secteur des transports et de l’entreposage, seulement sept microentreprises sur dix sont équipées d’une connexion Internet. À l’inverse, près de neuf microentreprises sur dix dans l’information-communication et les activités spécialisées, scientifiques et techniques, proches des technologies de l’information, sont connectées.

Utilisation des Médias Sociaux

Plus de la moitié des microentreprises utilisent Internet, dont 54 % recourent à des médias sociaux ou possèdent un site web. Les microentreprises de l’hébergement-restauration se distinguent avec 66 % d’utilisation des médias sociaux, visant probablement à promouvoir leurs établissements.

Vitesse de Connexion et Sécurité

Des Connexions Plus Lentes pour les Microentreprises

86 % des microentreprises disposant d’un accès Internet utilisent une connexion à haut ou très haut débit, contre 97 % pour les entreprises de plus grande taille. De plus, 12 % des microentreprises ont des connexions avec des vitesses de téléchargement très élevées.

Sécurité : Un Domaine à Améliorer

Les microentreprises affichent des mesures de sécurité informatique moins développées. Seulement 25 % d’entre elles donnent des directives en matière de sécurité pour l’accès à distance, par rapport à 56 % des entreprises de taille supérieure. Cependant, elles connaissent moins d’incidents de sécurité informatique.

Appel aux Professionnels

Les résultats de cette étude de l’INSEE soulignent l’importance pour les microentreprises de se mettre à niveau en termes d’accès à Internet et de sécurité informatique. Les différences sectorielles indiquent également des opportunités spécifiques pour améliorer la connectivité dans certains domaines. Un ajustement des pratiques, notamment en matière de sécurité, pourrait renforcer la résilience des microentreprises face aux défis du monde numérique en constante évolution.