Lancement national de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr - Finanpole

Lancement national de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr

Dans le cadre du Mois européen de la cybersécurité, le groupement d’intérêt public ACYMA ouvre au niveau national sa plateforme, cybermalveillance.gouv.fr, le dispositif d’assistance aux victimes de cybermalveillance.

La conférence du 17 octobre sera l’occasion de revenir sur la phase d’expérimentation dans la région des Hauts-de-France lancée en mai 2017. Représentative du territoire national par la diversité du taux d’urbanisation de ses départements et par l’implication des acteurs locaux dans la sécurité du numérique, la région a permis de ressortir un certain nombre de données, confirmant l’importance de la création d’un dispositif s’adressant en priorité aux TPE/PME, particuliers et collectivités territoriales.

« Cybermalveillance.gouv.fr » est la solution vers laquelle peuvent se tourner les victimes d’actes de cybermalveillance. C’est le guichet unique qui met en relation ces victimes avec des prestataires spécialisés et de proximité, présents sur l’ensemble du territoire national.

Son public ?

Tous les victimes d’attaques informatiques qui ne disposent pas de compétences et/ou de ressources en sécurité numérique: les particuliers, les entreprises (PME et TPE) et les collectivités territoriales. L’actualité récente a montré que ces acteurs sont vulnérables aux attaques informatiques, qui peuvent les affecter directement ou indirectement avec des conséquences parfois dramatiques : vol de données personnelles ou clients, dysfonctionnement voire interruption d’activité aux conséquences économiques et salariales graves, allant jusqu’à la fermeture d’entreprises.

Ses missions ?

• mettre en relation des victimes d’actes de cybermalveillance avec des prestataires de proximité susceptibles de réparer leurs systèmes en proposant des solutions adaptées aux besoins identifiés lors d’un diagnostic de la situation réalisé en ligne .
• informer et sensibiliser les internautes à la sécurité du numérique : qu’est-ce qu’un rançongiciel ? Comment me protéger ? Qui alerter en cas de problèmes ? La plateforme « cybermalveillance.gouv.fr » se veut être le portail privilégié de contenus de sensibilisation et d’informations vers laquelle peut se tourner le citoyen numérique ;
• favoriser la création d’un observatoire du risque numérique permettant d’analyser l’évolution de la menace cyber et des réponses apportées.

 

Laisser un commentaire

id massa non velit, sit dictum vel,