5 Choses à savoir avant de devenir entrepreneur

Devenir entrepreneur et créer son entreprise est une grande aventure. La vie de salarié et d’indépendant, ou de chef d’entreprise, sont complètement différentes. Avant de vous lancer dans l’entreprenariat, voici 4 choses à savoir pour prendre votre décision de façon éclairée.

L’entreprenariat est une extraordinaire aventure humaine. Devenir entrepreneur, c’est changer sa vision de la vie professionnelle et personnelle. On voit souvent les entrepreneurs comme des femmes et des hommes libres. Pourtant, cette liberté a un prix. Etre indépendant n’est pas simple tous les jours. Pour que l’aventure soit belle et que votre activité se développe, vous devez avoir conscience de certains changements qui vont s’opérer, par rapport à votre vie de salarié. Voyons lesquels.

Un entrepreneur n’a pas d’horaires

Devenir entrepreneur, c’est ne plus avoir d’horaires. Et oui, cela semble évident, et pourtant, certaines personnes ne pensent pas à cela avant de créer leur entreprise. Trop de créateurs d’entreprises se mettent à leur compte pour être cool, ne plus avoir de chef sur le dos. Mais c’est une grossière erreur. L’idée d’être libéré de certaines contraintes ne doit pas faire oublier les nouvelles qui s’imposeront à vous.

Un entrepreneur est entrepreneur 24h/24h. Dès que vous vous levez, le matin, vous pensez au boulot. Et vous y pensez jusqu’au soir. C’est simple, un travailleur indépendant est commercial, technicien, gestionnaire, service client, responsable qualité. Toutes ces tâches sont gérées par une seule personne. Si un chef ne vous appelle plus après 19h00, un client oui, vos responsabilités aussi. Quand vous commencez votre activité, vous travaillez 6 jours sur 7.

Alors oubliez l’image du web entrepreneur qui travaille 1 journée par semaine et profite de son argent le reste du temps. En tant qu’entrepreneur, vous serez sur le pont 7 jours sur 7.

Devenir entrepreneur, c’est accepter le stress

La vie d’entrepreneur est une vie faite de stress. Il faut le savoir. Le stress n’est pas forcément quelque chose de négatif, mais il faut savoir le supporter et le gérer. Un entrepreneur n’a plus les certitudes ou la visibilité d’un salarié. Son planning n’est plus fait de missions bien identifiées et de tâches précises. Les sources de stress sont nombreuses.

Comme nous l’avons vu, il y a le stress de la gestion de son temps. La journée de 24h n’est plus suffisante pour un entrepreneur, surtout les premières années. Ce stress est directement issu du paragraphe ci-dessus.

Mais vous avez de nombreuses autres sources de stress, liées à votre prospection, notamment. Une entreprise ne vit pas sans clients. Et des clients, il faut en trouver toutes les semaines. Vous avez aussi le stress de bien faire votre travail, de faire face aux risques sociaux et juridiques de votre activité. Il est donc impératif de bien gérer son organisation commerciale.

La responsabilité personnelle de l’entrepreneur

En tant qu’entrepreneur, vous êtes le responsable de votre activité. Vous ne pourrez plus vous cacher derrière votre hiérarchie. En tant que chef d’entreprise, le responsable, c’est vous. Vous êtes l’unique garant de votre activité commerciale, de la réussite de vos rendez-vous. Dans le même temps, vous assumez, seul, les risques contractuels et juridiques. Vous engagerez souvent votre responsabilité. Si les procès ne sont pas le quotidien des chefs d’entreprise, vous devrez vous expliquer auprès de vos clients et/ou fournisseurs.

Dans le même temps, si vous vous développez, vous serez, peut-être, amener à recruter des collaborateurs. Qui n’a jamais été confronter à un recrutement ne peut imaginer l’importance, pour l’avenir d’une entreprise, de cette mission. Mal choisir son collaborateur peut avoir un impact important sur l’entreprise, en bien ou en mal. Si ce recrutement s’avère une erreur, au delà du droit social, licencier quelqu’un est toujours un échec.

La responsabilité d’un entrepreneur se porte aussi sur l’aspect financier. Ne croyez pas que créer une SAS ou une SARL vous met à l’abri de vos responsabilités. Tout d’abord, vous avez une responsabilité morale sur la bonne gestion de votre entreprise. Ensuite, quoi qu’il arrive, un dépôt de bilan vous fait perdre votre apport et ne vous exonère pas de payer vos charges sociales et trouver une façon de rebondir en évitant de vous endetter.

Vie privée et vie professionnelle

vie professionnelle

En tant qu’entrepreneur, votre vie professionnelle va prendre beaucoup de place dans votre quotidien, voire plus. Votre vie professionnelle va même se mélanger à votre vie privée. Il faut en être conscient. Vos clients n’attendront pas le lendemain pour vous appeler. Attendez vous à recevoir des coups de fil jusqu’à 21h le soir. Et quand ce ne sont pas vos clients qui vous appellent, c’est vous qui répondrez à des mails le soir, dans le canapé. Votre relation client vous prendra beaucoup de temps.

Au delà du travail, vous ramènerez vos préoccupations. Si vous rentrez les mains dans les poches, votre tête, elle, risque d’être encore au travail. Vous penserez au client à qui vous n’avez pas répondu, au problème de facture ou encore à ce prospect trop exigeant.

Malgré votre activité professionnelle, vous devrez rester présent pour votre conjoint, vos enfants. Et ce n’est pas toujours simple. Vous devez réussir à créer une frontière entre votre famille et le travail. faites du sport, prenez l’air.

Vous apporterez souvent du travail à la maison. Vous apporterez aussi vos soucis pros à la maison. Et il faudra savoir ne pas tout garder pour soi. partagez sur vos soucis avec des clients, sur vos soucis de trésorerie. Votre entourage vous aidera et vous comprendra.

Devenir entrepreneur, c’est abandonner la garantie de revenus

Enfin, un entrepreneur doit aller chercher son salaire. Fini les revenus fixes, chaque fin de mois. Un entrepreneur va chercher son salaire tous les mois, toutes les semaines voire tous les jours. Si vous n’avez pas le moral quelques jours, vous serez dans l’obligation de prendre sur vous. Une absence d’activité sur une semaine a un impact immédiat sur vos revenus.

Pour résumer, je suis volontairement négatif dans cet article. Le but de l’opération est de vous faire comprendre que l’entreprenariat n’est pas tous les jours simple et demande un changement de vision sur le travail.

Le travail n’est plus une contrainte mais un investissement. Si vous avez cette vision, vous avez tout à gagner et avez de fortes chances de réussir. Si ce n’est pas le cas, ce n’est ni grave, ni critiquable. Mais il est préférable pour vous de rester salarié, vous serez plus heureux.

1 réflexion au sujet de « 5 Choses à savoir avant de devenir entrepreneur »

Laisser un commentaire