11 conseils pour un bon référencement de votre site web

Quelles sont les bonnes habitudes à prendre pour être visible sur le web. Voici quelques conseils pour le référencement de votre site web.

La concurrence est rude sur la toile. Mettre en ligne son site web ne sert pas à grand-chose si personne ne le trouve. Il est donc indispensable de travailler le référencement naturel de son site web pour remonter dans les résultats de recherche de Google ou Qwant. Ce travail passe par l’optimisation de son référencement, aussi appelé SEO, comme Search Engine Optimization en anglais.

Le but est, lors d’une requête d’un internautes, d’être bien placé dans les résultats des moteurs de recherche lorsque ces derniers font une recherche. Cette recherche peut concerner votre entreprise, votre activité, vos produits ou d’autres mots-clés spécifiques. Pour faire simple, vous devez être vu des internautes rapidement et donc, être présent sur les toutes premières réponses.

Avant de penser référencement, vous devez penser à votre objectif. Quel est l’objectif de votre site web?

  • Vendre un produit ou service?
  • Acquérir de nouveaux clients?
  • Etre plus visible et connu?
  • Prouver votre expertise?
  • Travailler votre image?

Un bon référencement d’un site web passe par plusieurs actions et précautions. On parle souvent de stratégie On Site et Off site.

Le développement « On site » consiste travailler le contenu des pages de votre site web ainsi que les mots clés. mais cela passe aussi par la structure du site. par structure, j’entends l’organisation du site, son plan, son code.

En parallèle, une stratégie SEO passe aussi par un travail « Off Site ». Ce travail consiste a amener du jus vers votre site. Ce travail passe par le netlinking, les liens entrants. Le netlinking doit priorisé la qualité la quantité.

Nous allons, ici, surtout nous attarder sur la partie « On Site » du travail, pour augmenter vos chances d’être visible dans le SERP.

Le protocole https

Avant de créer votre site web, la première chose à faire est de sécuriser la connexion à votre site internet grâce à un certificat. Pour faire simple, sans celui-ci, des pirates peuvent avoir accès aux données de vos visiteurs comme les emails, mots de passe, nom, adresse, voire coordonnées bancaires. Pour éviter cela, vous devez crypter la connexion à votre site. Un site sécurisé a une adresse commençant par https, au lieu de http. Ce protocole se traduit par Protocole de transfert hypertexte sécurisé.

Il y a encore un doute sur l’intérêt en matière de SEO. Cependant, un internaute qui arrive sur votre site et qui est averti par son navigateur que celui-ci n’est pas sécurisé risque de faire marche arrière. Et cela, pour le coup, aura un impact SEO évident.

Un site MobileFriendly

Vous publiez un site internet, c’est bien. Vous avez un contenu de qualité, bravo. Et vous avez même réussi à donner envie aux internautes de cliquer sur votre page. Donner envie à l’internaute de lire vos pages, est encore mieux. Aujourd’hui, 60% des connexions web se font sur tablette, mais surtout sur smartphone. L’ordinateur est relégué bien loin derrière ces deux supports. Vous l’avez sans doute déjà remarqué, certains sites sont difficilement consultables sur Smartphone. C’est pénible et, souvent, on quitte le site. Google l’a bien compris.

Aujourd’hui un site qui ne serait pas « Mobile friendly » sera pénalisé par le moteur de recherche. Il est donc impératif que votre site soit complètement adapté à tous les supports. On parle de site Responsive, d’un site qui adapte sa mise en page à chaque support. Google, de son côté, a mis en place le format AMP qui permet de simplifier une page sur smartphone et d’accélérer son affichage.

Les réglages du site (permaliens, Sitemap,…)

Vous avez déjà une connexion sécurisée sur un site qui sera adapté aux Smartphones, parfait. Maintenant, vous allez ordonner votre site et les différents réglages. Les permaliens, pour commencer, sont importants. Il s’agit de l’adresse de vos pages. Pour commencer, bannissez les articles avec la date de publication. Sur WordPress, vous pouvez modifier ces réglages dans le tableau de bord. Favorisez des permaliens de type nomdedomaine.com/titre-article ou /page. Vos permaliens ne doivent pas être trop longs.

Enfin, envoyez votre sitemap à Google. Votre sitemap est le plan de votre site. Mais faites vous aussi, pour vous, un plan de votre site. La navigation doit être fluide et simple pour l’internaute. Il doit pouvoir accéder à toute les pages simplement et 1 ou deux clics maximum. 

Optimisez la vitesse de chargement de votre site

Vous devez aussi être attentif au poids de votre site internet. La vitesse d’un site à un impact important sur votre référencement. Les internautes ne sont pas patients… et Google non plus. Vous devez donc nettoyer régulièrement votre site, sa base de données entre autres. Pensez aussi aux images de votre site, celles qui se retrouveront en tête par exemple. Optimisez leur taille de ces images pour qu’elles ne ralentissent pas votre site.

  • L’hébergeur: Bien choisir son hébergeur est la première chose sur laquelle s’attarder. Ces derniers ne proposent pas tous la même qualité de services. Les hébergements mutualisés seront moins performants qu’un hébergement dédié. Même en restant sur des offres mutualisées de base, la vitesse de votre site ne sera pas la même. Au-delà, regardez bien les offres proposées.
  • mise en cache: La deuxième chose à faire est d’installer une extension de mise en cache sur votre site. La mise en cache est essentielle pour accélérer un site internet.
  • Optimiser les images: Enfin, pensez à optimiser vos images. En effet, celles-ci sont lourdes en ressources et peuvent ralentir votre site internet. L’optimisation de vos images se fait facilement, grâce à des plugins, et cela permettra d’accélérer votre site web.

Choisissez bien votre thème

Le design et le code de votre site ont, eux aussi, un impact sur le référencement de votre site. Si vous utilisez le CMS WordPress, pensez à choisir un thème optimisé pour le SEO. Cela commence par la base. Il doit être responsive. Cela signifie qu’il doit s’adapter à tous les types d’écrans, Smartphone, tablettes et PC.

Ensuite, son  design ne doit pas proposer des multitudes d’options. Trop de fonctions nuisent à la vitesse du site. Enfin, le code doit être propre et certaines parties, comme l’entête, déjà compressée, par exemple.

Travaillez le fond et la forme de votre contenu

Le contenu de votre site est le plus important c’est évident. Pour commencer, j’ai envie de vous dire de rédiger pour vos visiteurs, pas pour les moteurs de recherche. La qualité restera toujours le premier critère pour les internautes et  Google ou Qwant le savent bien. Rédigez un contenu unique, clair et propre. Evitez les fautes d’orthographe et de syntaxe. Travaillez bien la forme après le fond.

Ensuite, vous pouvez penser à optimiser votre contenu pour les moteurs de recherche. Vous devez trouver les bons mots-clés ceux qui sont recherchés par les internautes.

Si vous êtes sur un secteur concurrentiel, pensez à trouver une niche avec ce que l’on appelle la longue traine. Ce sont des expressions plus précises que les mots clés. Il existe plusieurs types de mots-clés:

  • mots-clés généraux
  • mots-clés liés à une marque
  • mots-clés liés à une intention
  • mots-clés liés à une information
  • mots-clés liés à localisation

Certains outils vous permettront d’optimiser le contenu en y incluant des mots en relation avec votre sujet, qui vont donner plus de chance à votre page de remonter dans les moteurs de recherche. Mais attention, les moteurs de recherche sont de plus en plus pointus. Ils savent reconnaitre un fond de qualité. Inonder votre contenu de mots clés, sans suite logique, ne sert à rien, au contraire.

Optimisez vos balises Title et la Meta description

Faire remonter votre site dans le haut des résultats, c’est bien. Donner envie aux internautes de cliquer sur votre lien, c’est encore mieux. Il est donc impératif que le titre et la description de votre page, dans le SERP, donnent envie à l’internaute de cliquer sur votre lien. Les balises Title et métas description servent justement à cela. Elles peuvent être modifiées pour donner envie de visiter votre page.

Pour les sites sous WordPress, il existe des plugins qui permettent de les optimiser comme Yoast ou SEOPress. Retenez quelques principes de base. Le titre ne doit pas dépasser 50 caractères et doit contenir votre mot clé principal, voire correspondre à la question que se pose l’internaute. La méta description ne doit pas dépasser 250 mots et doit présenter le contenu de la page. Soyez direct et précis. Ne trompez pas l’internaute, il fera demi-tour et cela augmentera votre taux de rebond.

Publiez un blog

En référencement, on le sait, le contenu est roi. Il n’est pas toujours évident de bien référencer une page de présentation d’entreprise. Dans le même temps, Google ne référence pas un site, mais des pages. Ce qui signifie qu’un site entreprise avec 4 ou 5 pages n’offre pas beaucoup de  contenu aux moteurs de recherche. Pour palier à cette situation, vous devez publier un blog.

Un blog a deux grands avantages. D’une part, il va vous permettre d’améliorer votre référencement en publiant plusieurs articles proposant du nouveau contenu. Dans le même temps, il vous permettra de vous positionner sur différents mots-clés de façon qualitative.

D’autre part, un blog est un formidable moyen de faire de l’Inbound marketing, afin d’attirer de nouveaux visiteurs et les transformer en prospects.

Organisez vos liens internes et externes

Les liens internes permettent de mieux naviguer dans votre site et de diminuer votre taux de rebond. On parle de maillage interne. Ce maillage permet à vos internautes de se diriger vers du contenu complémentaire de votre site. De leurs côtés, les moteurs de recherche vont suivre ces liens pour scanner votre site.

Les liens externes, entrants, permettent de donner de l’autorité à votre site, de lui donner une meilleure réputation auprès de Google. Privilégiez la qualité à la quantité. N’oubliez pas les liens sortants, ils sont aussi leur importance.

Optimisez le référencement de vos images

Les images sont de plus en plus importantes pour les internautes. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser l’onglet image des moteurs de recherche lorsqu’ils font une requête sur Google par exemple. Alors bien évidemment, cette tendance sera plus ou moins accentuée suivant votre secteur d’activité. Quoi qu’il en soit, vous devez prendre ce sujet en considération, cela peut vous rapporter de visites.

Pour cela, il vous suffit de reprendre vos pages, ou votre médiathèque, et contrôler que vos images ont toutes des balises attribut Alt explicites et surtout avec des mots clés. Il existe des plugins, pour WordPress, qui effectuent le boulot à votre, mais je n’ai jamais essayé.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus une source importante de trafic. Facebook et LinkedIn ont même tendance à garder l’internaute chez eux, sur leur plateforme. Il n’en reste pas moins que vous devez être présent sur ces derniers. Si l’impact sur votre référencement n’est pas direct, les réseaux sociaux jouent un rôle important sur votre positionnement. Ils permettent d’augmenter le nombre de visites et augmentent la notoriété de votre site.

Il est donc important de bien travailler votre présence sur les réseaux sociaux. Pour cela, vous devez commencer par bien choisir les réseaux sur lesquels vous serez présents. Ils n’ont pas tous le même public, ni les mêmes finalités.

Ensuite, au delà de votre présence sur Facebook, Twitter ou Linkedin, utilisez des boutons de partage sur votre site et faites la promotion de vos profils.

Des outils pour votre référencement

Si vous utilisez le CMS WordPress, des extensions du type Yoast SEO ou SEOPress vous permettront d’optimiser votre contenu pour le référencement. Attention, ces extensions ne feront pas le référencement votre place, mais vous guideront dans les bonnes pratiques. Pensez, aussi à utiliser des outils comme 1.fr pour travailler votre contenu.

Vous pourrez aussi vous aider de plateformes et outils pour améliorer différents aspects du référencement de votre site.

Dans le même temps, pensez à ouvrir votre compte sur la Search Consol de Google et y inscrire votre site. Cela vous permettra d’y envoyer vos Sitemap et d’effectuer d’autres actions permettant à Google de vous retrouver plus rapidement.

Pour résumer, le référencement passe par la qualité de votre site. Je pense que rien ne sert de courir dans tous les sens. Si vous êtes blogueur, vous n’êtes ni Community manager, ni designer, ni spécialiste en référencement. Si vous faites bien ce que vous savez faire, et avez envie de bien le faire, je reste persuadé que le plus gros du référencement sera fait.

1 réflexion au sujet de « 11 conseils pour un bon référencement de votre site web »

Laisser un commentaire

fringilla Donec in facilisis vulputate, ante. at pulvinar diam et, dolor. ultricies