Mieux connaître ses clients pour mieux communiquer

Vouloir parler à ses clients et ses prospects est une chose, mais connaître leurs attentes en est une autre. La connaissance client est aujourd’hui au cœur des stratégies de développement des entreprises. Une base de données client bien faites est donc le gage d’une communication réussie.

Aujourd’hui, la connaissance client est devenue le nerf de la guerre commerciale dans tous les secteurs d’activité. Ce sujet ne concerne pas que les grands groupes comme Facebook et Google. La maîtrise des données clients est un impératif pour toutes les tailles d’entreprises, du plus gros groupe international, comme pour le commerçant de quartier.

Cette connaissance client passe par une simple carte de fidélité, les inscriptions des internautes sur votre e-commerce et toutes les données enregistrées dans un CRM ou ERP. Mais si les enjeux de la connaissance client sont acquis pour toutes les entrepreneuses et tous les entrepreneurs, le grand enjeu est ailleurs :

« Comment utiliser ces données ? »

En effet, avoir des données est une chose, pour voir les utiliser efficacement en est une autre.

Comment maîtriser sa base de données ?

Une base de données client est composée de tous les éléments permettant de mieux connaître ces derniers. L’objectif est de :

  • Mieux communiquer
  • Connaître leurs habitudes d’achat
  • Adapter son offre de produits et services
  • Personnaliser la relation client.

Une base de données client est donc un formidable outil pour mieux parler aux clients. Elle permet d’échanger au bon moment, de la bonne manière tout en optimisant la proposition commerciale.

Cependant, pour pouvoir utiliser tous ces moyens afin de vendre plus et mieux, il faut être capable d’utiliser ces données. Si les logiciels CRM et autres outils de gestion de données permettent de nous donner beaucoup d’information, il faut être capable de le digérer. Par digérer, j’entends les comprendre et les rendre utiles. Pour cela, l’idéal est encore de passer par une agence de communication paris qui, elle, va être capable d’analyser toutes informations commerciales et d’identifier les leviers d’action.

Ces agences vont nous permettre de communiquer avec notre cible en :

  • Adaptant le langage
  • Envoyant un message pertinent
  • En analysant les KPI

La segmentation, le moyen de la réussite

Une analyse fine d’une base de données passe par une segmentation de votre fichier client et prospect ? Qu’entendons-nous par segmentation ? En fait, une population est composée de différents ensembles d’individus ayant des comportements plus ou moins semblables. En identifiant ces ensembles d’individus, nous allons segmenter notre demande.

Concrètement, cette segmentation permet d’identifier des profils clients différents, des personas différents. Cette segmentation est un outil qui va affiner les ifnormations de la base de données afin de communiquer à différents ensembles de clients.

Pour que cette segmentation soit utilisable et efficace, il est important que les segments de population soient :

  • homogènes ( les comportements des individus doivent être proches)
  • durables ( le segment doit durer dans le temps)
  • identifiables ( les individus doivent être facilement identifiables)
  • accessibles ( ce segment de population doit bien évidemment être accessible pour l’entreprise)

Ce travail de segmentation de son marché, ou de ses clients, est, là encore, technique et demande une certaine expertise.

La connaissance client et la RGPD

Nous venons de voir tout le bénéfice de bien exploiter sa base de données clients afin d’exploiter sa connaissance client. Mais cet article serait incomplet sans un rappel de la RGPD. En effet, si l’intérêt de posséder un maximum d’informations sur vos clients est une évidence, vous ne pouvez pas faire n’importe quoi.

La directive Européenne sur la Protection des Données (Règlement Général sur la Protection des Données ou RGPD) encadre l’utilisation de ces informations. Nous ne pouvons pas faire n’importe quoi. Nous devons, entre autres :

  • Obtenir le consentement des clients sur l’utilisation de leurs données.
  • Protéger ces données numériques.
  • Informer le client qu’il peut récupérer ces données.

Clairement, cette RGPD concerne tous les entrepreneurs, quelle que soit la taille de l’entreprise. Pour cela, il peut être utile de se faire accompagner par des services spécialisés en communication.

Laisser un commentaire