5 Astuces SEO pour améliorer le référencement de votre site

La vie d’un site web demande parfois des mises à jour importantes.  Profitez-en pour optimiser votre visibilité grâce à ces 5 astuces SEO pour améliorer votre référencement.

Au lancement d’un site web, pour son entreprise, ou lors de la création d’un blog, nous sommes souvent pressés de mettre nos pages en ligne et de les proposer aux internautes. C’est plutôt normal, c’est l’impatience et l’excitation du lancement. Cependant, parfois, nous sommes tellement pressés que nous allons trop vite. Nous laissons certains points techniques, des petites erreurs souvent, de côté. Nous le savons et nous disons que nous verrons cela plus tard. Mais ce plus tard n’arrive pas et ces erreurs restent là. Dans le même temps, les mois, voire les années, passent et nous travaillons sur notre site, effectuons des modifications qui vont entrainer des créations de brouillons, des pages en instances ou encore la présence de thèmes inactifs.

Ces petites erreurs et ces modifications peuvent avoir un impact important sur votre site internet. Certaines vont même avoir une incidence sur le SEO de votre site web. Ces petites choses, que vous avez mises de côté, peuvent donc vous coûter cher en référencement, et vous reléguer très loin dans la SERP des moteurs de recherche. Mais je ne vous jetterai pas la première pierre, ce n’est qu’après 3 sites que j’ai commencé à me discipliner.

Alors voyons les choses positivement. La conséquence de tout cela est que vous avez une très belle occasion d’optimiser le référencement de votre site web en améliorant certains points. Voici 5 astuces pour améliorer un site web déjà en ligne. Ces astuces intéresseront les éditeurs de sites qui se retrouvent dans les lignes ci-dessus.

Retravaillez vos mots clés

Etre visible sur le web, c’est être bien référencé, nous sommes tous d’accord. Cependant, être bien référencé, c’est une chose, mais être référencé sur les bons mots-clés en est une autre. En effet, quand on se lance dans la création de son site, on peut parfois être tenté de se positionner sur un mot-clé en particulier. Et on est persuadé que celui-ci est le meilleur. Mais est ce vraiment le cas ?

Vous l’avez compris, profitons de ce grand nettoyage de printemps sur votre site pour nous intéresser à la question. La première étape consiste à vérifier que nous sommes bien positionnés sur les bons mots-clés. Pour cela, nous avons plusieurs outils gratuits. Avant tout, il est impératif de lister tous les mots-clés, en lien avec votre activité, qui vous viennent en tête. Ensuite, vous allez les croiser avec des alternatives que vous pourriez trouver sur Google Adword. L’outil vous propose les alternatives à votre mot-clé et les volumes de recherche pour ceux-ci. Vous pourriez déjà être surpris et découvrir que les recherches des internautes ne sont pas forcement celles que vous pensiez. Dans le même temps, peut être que le mot-clé sur lequel vous êtes positionné est très concurrentiel. Dans ce cas, il peut être intéressant de travailler un autre mot-clé, peut-être moins recherché mais pour lequel il sera plus facile de se positionner.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous intéresser aux mots-clés de longue traine. Ces mots-clés sont en fait des expressions plus précises, moins recherchées mais sur lesquels il est plus facile de se positionner, là encore. Exemple : préférez, peut être : « fauteuil club restauré » que fauteuil ». Votre visiteur sera, en plus, mieux qualifié.

L’autre chose à retenir sur les mots-clés est que Google ne référence pas un site, mais des pages. Vous devez donc travailler le référencement de chaque page. L’idée est de créer une page par mot-clé principal (on parle aussi de contenu Cornerstone ). Ces pages étant les pages principales d’autres pages avec des mots clés secondaires. Les spécialistes du référencement parlent d’organisation en silo.

Nettoyez et optimisez votre contenu

Le référencement passe par votre contenu. Mais par contenu, j’entends contenu de qualité, sur le fond et sur la forme. Une mise à jour de vos pages ou de vos articles est toujours bénéfique. Sur le fond, une mise à jour de votre contenu est toujours intéressante, suite à des évolutions de votre secteur, de nouvelles actualités ou encore pour retravailler certains exemples ou certaines définitions.

Dans le même temps, c’est le moment idéal pour retravailler certains aspects de votre contenu. Par exemple, la balise Title et la Meta description sont elles vendeuses ? Etre bien positionné dans les moteurs de recherche est une très bonne chose. Cependant, il est important que l’internaute qui voit votre lien dans les résultats ait envie de visiter votre site. Soyez vendeur et précis sur le contenu qu’il trouvera, mais ne l’induisez pas en erreur, le retour sera négatif.

Pensez aussi à vos lecteurs en reprenant, éventuellement, la forme de votre page pour la rendre plus agréable à lire. Vous pouvez améliorer sa lisibilité en l’aérant, en le structurant avec des titres et des sous-titres ou encore en y intégrant des listes et un sommaire. Petit bonus, regardez bien le permalien de votre page, n’y a-t-il pas moyen de l’optimiser ?

Si vous tenez un blog, n’hésitez pas à regarder le positionnement et les visites sur chaque article. Utilisez l’outil Google Analytic pour regarder cela. Les articles n’ayant pas, ou très peu, de visites polluent votre site. Supprimez les ou fusionnez les avec un autre article si vous n’avez pas moyen de le retravailler.

Optimisez le référencement de vos images

Les images sont de plus en plus importantes pour les internautes. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser l’onglet image des moteurs de recherche lorsqu’ils font une requête sur Google par exemple. Alors bien évidemment, cette tendance sera plus ou moins accentuée suivant votre secteur d’activité. Quoi qu’il en soit, vous devez prendre ce sujet en considération, cela peut vous rapporter de visites.

Pour cela, il vous suffit de reprendre vos pages, ou votre médiathèque, et contrôler que vos images ont toutes des balises attribut Alt explicites et surtout avec des mots clés. Il existe des plugins, pour WordPress, qui effectuent le boulot à votre, mais je n’ai jamais essayé.

Améliorez la vitesse de chargement de votre site

Nous l’avons déjà vu, la vitesse de chargement de votre site a un impact important sur l’attitude de l’internaute, lorsqu’il clique sur votre lien. Et Google l’a bien compris. La rapidité de chargement de votre page a donc un impact sur son référencement.

Là encore, vous allez pouvoir gagner quelques points. En effet, au cours de la vie de votre site, vous avez sans doute alourdi ce dernier avec des images trop grandes, des brouillons d’articles, des images supprimées, des commentaires indésirables. Tout cela aura un impact sur la vitesse de chargement de votre site.

Il existe deux solutions pour gagner en temps de chargement. Tout d’abord, vous allez pouvoir nettoyer votre base donnée. Si vous ne vous sentez pas de le faire manuellement, il existe des plugins WordPress qui vont faire le travail, comme « Optimize ». Vous allez pouvoir supprimer vos brouillons automatiques, les traces d’anciennes extensions et bien d’autres choses.

Dans le même temps, vérifiez que vous n’avez pas des thèmes ou des extensions désactivées et qui n’ont aucune utilité.

Pour terminer, installez un système de cache. Un cache permet de réduire le nombre de ressources utilisées pour charger une page web. Le cache va permettre d’envoyer un image du site sans la charger, et donc de gagner du temps. Il existe plusieurs extensions, sous WordPress, pour faire le travail.

Travaillez la qualité de vos liens

Enfin, là encore, il y aura sans doute un petit peu de travail à faire. Vos liens, internes et externes, ont un impact important sur  votre position dans la SERP des moteurs de recherche. La première chose à travailler est le maillage interne. Commencez par faire un tour de vos articles. Avez-vous mis à jour les liens présents sur vos anciens articles, au fur et à mesure de la publication des plus récents ? J’imagine que ces derniers mérites un lien sur vos anciennes publications.

Dans le même temps, profitez-en, peut-être, pour faire du nettoyage et supprimer certains liens qui sont vraiment inutiles et optimisez les ancres. Enfin, vérifiez que vous n’avez pas de liens cassés.

La deuxième chose à faire est de vous intéresser à vos liens externes entrants. Pour le coup, il y a un peu plus de travail. Repérez d’où viennent vos liens. Mais surtout, repérez les sites qui parlent de vous sans mettre de lien. Il existe des outils qui permettront de vous aider. Ceux-ci vous permettent de reconnaitre les contenus dupliqués. Demandez à ces derniers d’insérer un lien vers l’article source. Enfin, faites un petit tour des forums et autres annuaires pour essayer d’y insérer quelques liens.

Au-delà, vous pouvez réfléchir à une stratégie de netlinking plus poussée, mais cela vous prendra plus de temps. L’opération consiste à créer de nouveaux liens entrants via des articles invités sur de blogs, de proposer vos sources à d’autres sites et d’acheter une campagne de netlinking ou articles sponsorisés sur des plateformes spécialisées.

Vous l’avez compris, le référencement d’un site web demande du temps et une bonne expertise. En tant que petit entrepreneur, on a rarement le temps de s’y occuper de façon réulière. Alors, prenez toujours un moment pour faire une pause et un point SEO sur votre site. Et n’hésitez pas a faire appel à des pros du référencement.

Laisser un commentaire

elit. ultricies dolor. libero Donec tempus ut Aenean adipiscing nec nunc Donec