Apprendre à nos enfants à s’informer

Apprendre à nos enfants à s’informer
Rate this post

Apprendre à nos enfants à s’informer devient indispensable pour l’avenir de nos démocraties. L’accès à l’information n’a jamais été aussi direct qu’aujourd’hui. Nos enfants devront maintenant savoir la déchiffrer.

L’accès à l’information a été révolutionné ces dernières années. L’arrivée d’internet a rendu plus accessible l’information. Le web a aussi complètement modifié la relation entre les médias et les lecteurs ou spectateurs. Paradoxalement, cette multiplication de sources menace le libre accès à l’information, qui est en danger. Apprendre à nos enfants à s’informer devient indispensable.

L’information de moins en moins audible

L’information, au sens stricte du terme, c’est donner des éléments, à quelqu’un afin d’analyser une situation, un événement, une règle. L’information, dans le meilleur des cas doit être neutre. Elle ne l’est pas toujours, c’est possible. Elle donne, dans ce cas, un point de vue. C’est le cas des éditorialistes, par exemple. L’information peut êtrefake news  orientée. On sait, par exemple, que le journal Libération n’aura pas le même point de vue sur une information que le journal Le Figaro. C’est ce qui alimente le débat. L’information est donc la même, mais l’analyse n’est pas la même. Mais avoir des points de vue ou une analyse différente signifie aussi que si le regard est différent, le fait est donné comme tel, et est le même.

On pensait qu’Internet aurait démocratisé l’accès à cette information. malheureusement, il se trouve que c’est tout le contraire. En effet, les fake-news sont de plus en plus nombreuses, on fait passer des buzz s pour de l’information, la hiérarchie de l’information a changé. Un petit mot aura plus d’importance qu’un fait, la peoplitique prend le dessus. Et internet est un terrain de jeu idéal pour tous les organismes qui veulent provoquer une dilution de l’information. Il est donc de plus en plus urgent d’apprendre à nos enfants à s’informer.

lire aussi  Passer son site Wordpress en https. mode d'emploi

Des sources d’information très variées

La grande majorité de la population s’informe maintenant sur les réseaux sociaux, quand ils s’informent. Des sites parodiques deviennent de l’information et les journalistes sont de plus en plus souvent vus comme des complotistes, des attachés des gouvernements ou de l’opposition, suivant la logique.boutons de resaux sociaux

Il suffit de regarder les commentaires des différents journaux ou des publications sur Facebook. ces derniers sont le plus souvent haineux, non réfléchis, mais cela va souvent ensemble. Il se trouve que dans la majorité des cas, le lecteur n’en est plus un puisqu’il ne lit pas l’article, juste le titre.

Le plus impressionnant vient des militants. De plus en plus souvent, ces derniers ont recours à de fausses informations pour étayer le discours. Ces dernières proviennent souvent de journaux militants ou de sites créant volontairement cette fausse information. Le cas le plus important, en France, est celui, à l’encontre du Président Macron, à 24h du second tour des élections présidentielles.

Et nos enfants?

Dans cette jungle de l’information, ou de la communication, les nouvelles générations ont un grand défi à mener. Eux, qui ne vont souvent voter que de façon très irrégulière et ne s’informent que sur les réseaux sociaux, devront retrouver ce droit à l’information, la vraie. Nous avons le devoir de les aider. car l’avenir proposera encore plus de solutions pour les détourner du savoir de l’actualité.

 

Laissez un commentaire et complétez cet article de votre expérience

facilisis justo mattis ut nec felis dolor leo. quis, Aliquam mattis sit
%d blogueurs aiment cette page :