Le taux de rebond est un indicateur important dans l’analyse d’un site web. Mais que montre-t-il et comment l’améliorer?

Pour suivre l’évolution et la qualité d’un site internet, on utilise des indicateurs webmarketing. Bien évidemment, nous allons nous intéresser au nombre de visites sur un site web, le temps passé par les visiteurs, les backlinks et le taux de rebond. cet indicateur, comme les autres, se trouve grâce à différents services, dont le plus connu, Google Analytics. Nous nous arrêterons sur le taux de rebond.

Taux de rebond, définition

Avant toute chose, le taux de rebond, c’est quoi ? Cet indicateur, appelé bounce rate en anglais, est un taux qui permet d’analyser le comportement des visiteurs de votre site web. Concrètement, le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui ne visitent qu’une seule page de votre site.  Ces derniers arrivent sur une page, ou un article de votre site et s’en vont ensuite. On dit qu’il rebondit.

On ne parle pas de temps passé sur votre site, mais d’action effectuée par le visiteur. Votre visiteur rebondi quand il ferme la fenêtre, qu’il clique sur un lien externe, qu’il clique sur ‘Précédent’ dans le navigateur et sort donc du site ou, enfin, qu’il entre une nouvelle URL.

Concrètement, vous faites une requête sur un moteur de recherche. Vous cliquez sur une réponse, accédez à la page, en prenez connaissance et quittez celle-ci ensuite sans continuer à visiter le site concerné, vous rebondissez. Vous allez augmenter le taux de rebond du site concerné. Donc, plus ce taux est élevé, plus le nombre de visiteurs à ne visiter qu’une seule page est important.

Comment lire son taux de rebond ?

On trouve souvent des questions ou des requêtes de personnes se demandant quel est le taux de rebond idéal. Si s’était simple…ce serait trop facile. En fait, le taux de rebond moyen ou cible n’existe pas. Le taux de rebond idéal dépend de votre secteur d’activité.

En effet, un taux de rebond élevé signifie que vos visiteurs ne visitent souvent qu’une seule page de votre site web. Cela peut signifier qu’ils ne trouvent pas la réponse à leur question et le quitte tout de suite, mais inversement, pour un blog par exemple, cela peut aussi signifier que celui-ci à trouver sa réponse et s’en va ensuite.

Regardez votre propre comportement, sur le web. Combien de pages ou d’articles ouvrez vous sur un même site web. Si vous recherchez une info technique ou d’actualité, il y a de forte chance que vous lisiez l’article, et passez à autre chose ensuite. Le taux de rebond de ces sites sera sans doute élevé. A l’inverse, un site de petites annonces aura un taux de rebond très faible.

Enfin, pour un site vitrine ou une boutique en ligne, il est impératif que votre visiteur se dirige ensuite sur une autre page de votre site. Cela peut être une page de contact, de présentation, de devis, le panier,… Effectivement on ne crée pas un site web juste pour la page d’accueil.

Les raisons négatives d’un taux de rebond élevé sont, généralement, le taux de chargement trop lent d’un site, l’incohérence entre le contenu et la recherche de l’internaute, mauvaise ergonomie du site, trop de pop up ou de publicité et pas de lien interne. Le plus important est de croiser ce taux de rebond avec le temps passé sur votre site. C’est en combinant ces deux facteurs que vous trouverez ce qui doit être travaillé.

Comment améliorer son taux de rebond?

Une ergonomie adaptée et claire

Pour commencer, donner envie à vos visiteurs de lire votre contenu. Pour cela, votre site doit être aéré et épuré. Evitez les GIF, les publicités invasives, la musique et autres pop-up. Dans le même temps, votre site doit être rapide à charger. En effet, une page trop lente et votre visiteur vous zappe. Enfin, votre site doit être responsive. Cela signifie qu’il doit être adapté aux mobiles. Vous pouvez même aller jusqu’au format AMP.

Un contenu cohérent

Une fois que vous avez donné envie à votre visiteur, de vous lire, il faut que le contenu soit de qualité, qu’il ait envie d’aller jusqu’au bout de la page et d’en voir d’autre. Votre texte, votre article, doit commencer par une introduction soignée. Les titres H&, H2 et l’introduction sont très importants. Ensuite, votre contenu doit être pertinent. Il doit répondre à la question de votre visiteur de façon précise. Au delà, le texte doit répondre à la requête de l’internaute. cela signifie que vous devez bien choisir et soigner vos mots-clés. Enfin, pensez à utiliser un sommaire, avant votre texte et créez un bon maillage interne et cohérent.

Un Call to Action

Enfin, travailler sur son taux de rebond, c’est aussi travailler sur le long terme. Un visiteur régulier regardera plus de pages qu’un internaute tombant sur votre site via une requête Google ou Qwant. Pour faire de vos visiteurs, une communauté, pensez aux solutions pour que ces derniers puissent s’inscrire à votre newsletter, un bouton que celui-ci s’inscrive sur votre site. Mais pensez aussi à lui donner envie de se renseigner sur le site, l’entreprise, la boutique,…

améliorer le taux de rebond d'un site web

Ronan Yhuel

Passionné par WordPress et le Web. Créateur de plusieurs sites web. Plus généraliste que spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elementum eget ultricies leo efficitur. dolor velit,