5 étapes à respecter après l’installation WordPress

5 étapes à respecter après l’installation WordPress
5 (100%) 1 vote

Après l’installation d’un site sous WordPress, vous devez effectuer quelques réglages et opérations. Voici 5 étapes à respecter après l’installation d’un site WordPress pour commencer dans de bonnes conditions.

WordPress est un CRM populaire car simple d’utilisation et d’installation. Cependant, si l’installation d’un site sous WordPress est très simple, ce n’est pas pour autant que vous devez vous lancer dans la publication et la mise en page de suite. En effet, courir chercher le thème idéal ne donnera pas grand-chose sur un site avec un article de bienvenue. Dans le même temps, produire des articles ou des pages sans prendre, de suite, quelques bonnes dispositions, sera improductif. Enfin, avant de vous lancer, vous devez sécuriser votre site web sur lequel vous passerez tant de temps.

Modifier son profil utilisateur

Lors de l’installation de votre WordPress, vous avez, logiquement, changé votre identifiant de connexion, par défaut « Admin ». Plus qu’une personnalisation, c’est une règle de sécurité. Si vous ne l’avez pas fait, il n’est pas trop tard, vous allez modifier tout cela. En effet, Après avoir installé votre WordPress, vous allez personnaliser votre Profil utilisateur. Cette action vous permettra de modifier votre pseudo public, le différencier de votre identifiant, modifier votre mot de passe et divers paramètre.

Pour revenir sur ce que je disais précédemment, si vous avez gardé l’identifiant « Admin« , ou si vous souhaitez le changer, vous devrez créer un nouveau profil administrateur et supprimer l’ancien.

Je vous recommande, dans le même temps, de changer votre page auteur, grâce au plugin « Edit Author Slug ». En effet, si vous ne faites rien, votre identifiant apparaît sur cette page auteur. Faites le test, vous allez voir.

Sécuriser son WordPress

Sécuriser votre WordPress est la priorité. Pour cela, vous aurez plusieurs choses à faire. La première consiste à éviter les connexions à votre tableau de bord, vous imaginez bien.

La connexion à votre site

Vous avez déjà commencé à le faire en changeant votre page utilisateur. Nous allons continuer en changeant le lien de votre page de connexion. En effet, l’adresse de votre page de connexion est, par défaut, « … ». Vous allez pouvoir modifier  ette adresse afin d’empêcher les tentatives de connexions multiples, par des robots par exemple. Ces derniers tentent une multitude de combinaison iden/Mdp sur votre page de connexion et finissent par trouver.

lire aussi  Business Directory, créer un annuaire sous WordPress

Sécuriser le corps de votre site

sécuritéEn dehors de l’accès à votre tableau de bord, la sécurité d’un site sous WordPress passe par une multitude de précautions. Vous devez cacher votre version WordPress, empêcher l’accès à certains fichiers,…

Vous aurez plusieurs solutions pour résoudre ces problèmes. Vous êtes très expérimenté (mais du coup, vous n’avez pas besoin de lire ces lignes) et vous faites tout cela à la main en passant par votre base de données et vos fichiers. C’est la première solution. La deuxième consiste à installer des extensions qui vont faire tout cela. Vous aurez deux possibilités. Soit vous téléchargez des extensions spécifiques à chaque action, soit vous utilisez une extension de type « tout en un ». Je recommande tout particulièrement SecuPress, une extension française très complète qui à l’avantage de vous faire comprendre ce que vous faites.

Paramétrer les hyperliens

Votre site étant maintenant sécurisé, vous allez pouvoir commencer à effectuer certains réglages qui paraissent anodins mais qui peuvent vous éviter des maux de tête plus tard. Cela commence par les permaliens. Les permaliens sont les adresses de vos articles, de vos pages. Arrêtons-nous sur les articles. Par défaut, leur format est « date-titre ».Je préconise de changer cela. En effet, si un jour vous modifiez votre article et souhaitez le republier, ce lien changera. Cependant, cet article aura, sans doute, déjà été repéré et des liens entrants pointant vers ce dernier se retrouveront dirigés, au mieux, vers une page de direction.

Alors changer ce format, dans le menu « réglage et permaliens ». Vous n’aurez plus de problème avec la date et l’url de vos articles sera optimisée.

lire aussi  Extension Pixabay pour WordPress

Paramétrer les détails SEO

Par optimisation j’entends l’optimisation pour le référencement de votre site Web. En effet, avoir un site c’est bien, qu’il soit visité, c’est mieux. Le référencement passe, entre autres, par le SEO. Le SEO consiste à optimiser votre site pour les moteurs de recherche. Dans cette logique, autant bien faire les choses de suite.

La première chose à faire est de bien choisir le titre de son site et son « slogan ». Cela se fait dans « apparence » et « personnaliser ». Cette action n’est pas si anodine, c’est la première trace que laissera votre site web. Dans le même temps, télécharger une extension comme SEOPress ou Yoast. Ces dernières vous accompagneront en vous aidant à avoir les bons réflexes lors de la création de votre contenu, en vous créant un sitemap pour les moteurs de recherche, en vous connectant à des réseaux sociaux. Bref, plusieurs petites choses que vous n’aurez plus à faire et qui ont leur importance. Faites-le de suite, ne vous créez pas des petites tâches que vous ne ferez pas après.

Paramétrer les liens avec ses réseaux sociaux

Enfin la dernière étape concerne, elle aussi, votre visibilité. Les réseaux sociaux sont devenus incontournables dansréseaux sociaux une stratégie web. Ils permettent d’augmenter la visibilité de vos articles et pages et permettent d’acquérir de nouveaux visiteurs. Ne vous attendez, cependant, pas à des miracles. Mais quand même, il faut y être.

L’idée, ici, est de connecter votre site WordPress à une page facebook, un compte Twitter, un profil Viadeo ou Linkedin, bref. Le but de l’opération est de permettre à votre blog d’être visible sur ces réseaux. Dans le même temps, vous pouvez automatiser le partage de vos articles sur ces réseaux, grâce à des extensions comme Jetpack, par exemple.

Laissez un commentaire et complétez cet article de votre expérience

accumsan elementum felis Praesent Phasellus efficitur. Curabitur Aliquam ut vel, amet, nec
%d blogueurs aiment cette page :