10 conseils pour rédiger un contenu web efficace

Le contenu est roi. Vous avez déjà entendu, ou lu, cette expression pour parler du référencement web. En effet, en SEO, le contenu reste le principal levier pour votre site web. Mais au-delà, il est primordial dans toute stratégie webmarketing. Et encore plus si vos articles et pages entrent dans une stratégie de marketing de contenu, ou Inbound Marketing.

Le contenu est un des principaux axes pour améliorer le référencement de votre site web. Google sait maintenant reconnaitre un contenu de qualité et l’époque ou il suffisait de bourrer un texte de mots-clés est bien loin.

Le contenu cornerstone

On parle de plus en plus de contenu Cornestone dans la stratégie SEO d’un site internet, et notamment d’un blog, même sous WordPress. En fait, pour améliorer votre référencement, votre site internet doit être vu comme une pyramide. Le thème de votre blog est en haut de cette pyramide. L’étage en dessous correspond aux différents sujets de ce thème, dans votre site. Chaque thème doit être repérsenté par un article principal, appelé le contenu Cornerstone. Ensuite, vous avez tous vos articles. Ce que l’on appelle la longue traîne.

On peut très bien imaginer prendre une feuille de papier et faire cette pyramide.

  • Le thème du webzine.
  • Les 5-6 sujets.
  • Les articles parlant d’un aspect précis des ces sujets. Ces articles doivent tous envoyer un lien vers l’article principal.

Ecrivez pour être lu et compris

Au-delà de la seule stratégie de référencement, le contenu est surtout primordial pour attirer vos visiteurs, convertir vos prospects et fidéliser vos clients. Il prouve votre expertise et permet d’accrocher votre cible. On parle de marketing de contenu.

Pour que votre contenu soit efficace, il doit être engageant et parler aux visiteurs de votre site. Pour cela, il doit donner envie de le lire, jusqu’au bout. Puis il doit répondre à la question que se pose l’internaute, être compréhensif, prouver votre expertise et donner envie d’en savoir plus sur vous.

Alors voici 10 conseils à retenir pour que votre contenu soit efficace et vous permette de transformer vos visiteurs en clients.

A qui s’adresse votre contenu ?

Avant toute chose, vous devez analyser votre audience pour savoir à qui vous vous adressez. En effet, chaque secteur d’activité à ses codes, ses éléments de langage. Pare exemple, dans des secteurs comme le web ou le nautisme, le tutoiement peut être de rigueur. A l’opposé, dans le secteur de la banque, c’est le vouvoiement qui est appliqué. Attention, cela ne signifie pas, qu’un secteur est plus dans l’affect que l’autre. Ce sont juste des codes.

Votre contenu doit donc s’adapter, sur la forme, à votre cible, à votre audience. Si vous sous-traitez votre contenu à des rédacteurs web, ce point doit faire partie du brief. La forme est aussi importante que le fond. Imaginez une marque de chaussures s’adressant à des 18-20 ans sur le ton de cinquantenaire embourgeoisé ? Pas sûr que l’effet soit des meilleurs.

Votre titre doit être accrocheur

Pour commencer, votre contenu doit avoir un titre. Ce titre doit donner le ton de ce qui sera écrit et donner envie de le lire. A l’image d’une balise Title, il va avoir un impact direct sur votre visiteur. Soit le titre lui parle et il continue sa lecture, soit il décide d’arrêter là sa visite sur votre site et il fait marche arrière. Alors si vous voulez garder vos visiteurs avec vous et réduire votre taux de rebond pour transformer ces derniers en clients, travaillez vos titres.

Le titre doit être assez long, une quinzaine de mots ( ça, c’est pour notre ami Google). Il doit faire une promesse, proposez des astuces ou des conseils. Les internautes sont très friands des titres du style « 5 astuces pour… » Ou « 10 conseils pour… » Ou encore « le guide Complet ». Ce qui est vrai pour votre titre l’est aussi pour vos balises Title.

Proposez un sommaire

Les internautes sont pressés. Ils veulent l’information recherchée rapidement et clairement. Dans le même temps, en SEO, il est maintenant acquis qu’un contenu (article ou page) doit contenir plus de mille mots. Alors oui, parler de rapidité et de contenu long semble contradictoire, mais c’est comme cela. Vous-même, sans doute, préférez des articles très denses. Et dans le même temps, vous avez tendance à faire défiler l’écran jusqu’au passage qui vous intéresse. Alors pour garder votre visiteur sur votre page, vous devez lui montrer qu’il est au bon endroit.

Pour cela, utilisez un sommaire. Celui-ci va permettre de comprendre la hiérarchie de votre article, sa structure. Votre prospect va donc savoir qu’il est sur une page qui va répondre à sa demande. Il va sans doute aller, directement, au paragraphe qui l’intéresse. Mais il reprendra sa lecture, puis sa curiosité l’amènera à visiter, peut-être votre landing page. Votre taux de rebonds s’en retrouvera amélioré.

Par exemple, prenez 10 secondes de recul sur votre propre comportement avant d’arriver à ce paragraphe. Comment avez-vous réagi en arrivant sur cet article ?

Présentez votre contenu avec une introduction

Voilà une technique utilisée depuis que le journalisme existe, voire encore bien avant. Votre contenu doit être présenté. La raison est assez simple. Si vous voulez que votre visiteur vous lise, vous devez lui présenter de quoi vous allez lui parler. N’imaginez pas une seconde qu’il va prendre le temps de lire votre contenu sans savoir de quoi cela parle et si le contenu répond à sa recherche.

Votre introduction doit être succincte et présenter de quoi vous allez parler, concrètement. L’introduction ne doit pas être trop longue mais donner envie de continuer la lecture.

Faites des paragraphes courts

Quand vous écrivez pour le web, vous ne faites pas un roman. Clairement, tous les internautes ne sont pas tranquillement installés dans leur canapé, avec une tasse de thé, à lire leur écran pendant 1 heure, bien concentré. Ils sont sur leurs écrans, au travail, dans le métro ou le TER, ou encore devant la télé. Enfin, d’autres, comme vous peut-être, ont un onglet ouvert sur cet article et un autre sur leur site web, à travailler dessus.

Bref, vous l’avez compris, un internaute ne va pas rester sur une page pendant 10mn. Mais si vous lui donnez envie d’aller jusqu’au prochain paragraphe, rapidement, et de continuer encore, il y a fort à parier qu’il lira toute votre page. Pour cela, faites des paragraphes courts, avec des phrases, elles aussi, courtes. Cela permet de faciliter la lecture de votre contenu et de faciliter les chances que votre visiteur aille jusqu’au bout.

Abusez des sous-titres et des listes

Dans la même idée que la taille des paragraphes, les sous-titres permettent de faciliter la lecture de votre contenu. En le proposant au lecteur, de façon structurée, vous l’accompagnez pendant sa lecture et l’invitez à continuer celle-ci. De plus, ces sous-titres vont avoir un effet positif sur votre référencement. En effet, vous pourrez y inclure des mots-clés bien placés.

L’idée des listes est la même. Faites des listes de description. Dans le même temps, cela aère votre texte.

En fait, pensez, là encore, à la lecture d’un roman. Pour ceux d’entre vous qui n’êtes pas de grands lecteurs, il est plus facile d’aller au bout d‘un livre aéré, avec des chapitres courts et des dialogues. C’est la même chose pour un contenu web, sauf qu’ici, vous ne recherchez pas un prix littéraire mais à convertir votre visiteur.

Les mots importants en gras

Votre texte doit mettre en valeur les expressions et mots importants de votre contenu. Pour cela, vous allez vous permettre de mettre ces expressions et mots en gras. Tout d’abord, votre texte en gras donnera du relief à votre contenu.

Mais dans le même temps, cette technique s’adresse aussi aux moteurs de recherche, dont le principal que vous connaissez tous. Quand vous mettez un texte en gras, vous lui attribuez une balise « Strong ». Cela permet aux moteurs de recherche de savoir que ce texte est important.

Donnez des exemples

Vous pensez que les internautes vont vous croire sur parole… vous rêvez. Même vous, qui lisez ces lignes, ne me connaissez peut-être pas. La meilleure façon de vous convertir est sans doute de prouver mes dires avec des exemples. C’est ce que j’ai fais, par exemple, avec la comparaison entre un contenu web et un roman.

Vous devez donc toujours donner des exemples. Ceux-ci vont permettre d’aider vos visiteurs à comprendre ce que vous écrivez et à appuyer ces derniers. Si vous parlez de mode, par exemple, expliquez pourquoi telle couleur ne va pas avec une autre. Ne l’affirmez pas juste comme cela, expliquez pourquoi.

Pensez au référencement de votre contenu

Rappelez-vous d’une chose primordiale. Vous écrivez pour votre cible, pas pour les moteurs de recherche. Cet aspect est très important pour réussir. Cependant, n’oubliez pas votre SEO pour autant. Vous devez donc optimiser votre texte pour que celui-ci remonte dans les moteurs de recherche. Utilisez les bons mots-clés, variez les expressions et… respectez tout ce qui a été écrit plus haut.

Vous devez toujours avoir en tête que votre texte est le meilleur, mais il doit être trouvé par les internautes. Il existe des outils pour améliorer votre texte. Pour les utilisateurs du CMS WordPress, il existe des extensions comme Yoast Seo ou SeoPress. Sinon, des outils web vous accompagneront sur ce sujet.

N’oubliez pas votre Meta Description

Enfin, pour accompagner l’optimisation SEO de votre contenu, pensez à faire une Meta description engageante. La Meta description, c’est ce petit texte qui apparaît sous le titre de votre page dans la SERP de Google. C’est ce texte qui donne envie, ou non, de cliquer sur votre lien. Cette Meta Description doit donner envie de cliquer sur votre lien, tout comme votre titre. Vous devez donner envie de cliquer mais sans vendre du rêve. Vous devez être clair sur ce que vous proposer, au risque que l’internaute fasse marche arrière et… exploser votre taux de rebond.

Si vous avez lu ce texte, c’est que vous recherchez des conseils pour bien rédiger un contenu web. Du coup, si, dans ma Meta description, je vous vends un produit magique pour créer des textes tout seul… vous risquez d’être déçu et d’aller voir ailleurs, alors que ces conseils sont quand même pour vous. Cela aurait été dommage, non ?

Pour résumer, votre contenu web doit avoir plusieurs qualités. il doit être engageant et répondre à la question de votre cible. Dans le même temps, il doit donner envie de le lire et donner en vie à Google de le faire remonter dans la SERP. Bref, rédigez du contenu pour vos visiteurs en vous disant que les moteurs de recherche peuvent les aider à le trouver. Alors autant l’aider.

2 réflexions au sujet de “10 conseils pour rédiger un contenu web efficace”

Laisser un commentaire

Phasellus Lorem venenatis consequat. mi, commodo elit. quis,